Concert Lyon 01/12/2019

D’abord, 1ère surprise, il y avait pas mal de monde, malgré le concert acoustique qui avait eu lieu dans cette même salle 8 mois auparavant et l’accueil mitigé du dernier album (c’était malgré tout pas sold-out semble t’il comme en 2017). Ensuite, le public avait l’air de bien connaître les dernières chansons du groupe.
J’ai trouvé qu’en général, les dernières chansons tiennent pas mal la route sur scène. Tony a eu quand même des problèmes de voix, mais il était bien concentré sur son sujet et toujours très charismatique. Les éclairages psychédéliques apportent une certaine ambiance. Le son était globalement pas génial mais on est habitué avec Sonata…
Au final, j’ai trouvé ce concert assez agréable, malgré une set-list un peu molle !

J’ai aussi été au concert hier soir.
La 1ère fois depuis la tournée “Unia” (et oui…)…
J’avais une grosse appréhension par rapport aux retours sur l’album.
De plus, par rapport à là où j’étais placé, j’avais une vue sur la set-list du groupe dès l’ouverture des portes de la salle.

Autant dire qu’en voyant que seuls 3 chansons venaient des albums “classiques” du groupe, mon sentiment s’en est retrouvé renforcé.

Et pourtant…

Oui, le son était pas top. La batterie couvrait tout le reste.
Oui, Elias ne vaut pas Jani pour le jeu de scène.
Oui, Pasi paraît dénoter par rapport aux autres et sa base est limite plus mise en avant que la guitare.

Mais put…, j’ai trouvé qu’il y avait de l’énergie.
J’ai vraiment kiffé de les voir sur scène.
Même les morceaux mous m’ont paru plus pêchus que sur les albums.
Tony arrive facilement à se mettre le public dans la poche…

Je les ai trouvés meilleurs que pour défendre Unia et je suis resté sur ma faim à la fin du concert, que je n’ai pas vu passer.

Un petit mot sur les 1eres parties.
J’ai trouvé Temple Balls excellent, avec un son bien mieux équilibré que celui de Sonata.
Par contre, Edge of Paradise a fait retomber l’ambiance, la faute à un son très mal équilibré, la batterie étant beaucoup trop forte et couvrant vraiment tout le reste.

Néanmoins une très bonne soirée et l’envie de les revoir.

Nous sommes bien d’accord, je n’ai vu Jani qu’en DVD mais c’était autre chose ! Lourde perte pour Sonata au niveau des live…

Oui, il est trop fort pour ça !

Ah bon ? Quel dommage, c’est mon album préféré… Je ne les ai vus pour la 1ère fois qu’en 2011, pour la 2ème tournée de The Days of Grays.

Moi j’ai trouvé que ça faisait un peu trop copie de Poison ou Ratt, groupes US des années 80.